Contexte


  لقراءة الصفحة باللغة العربية اضغط هنا

Chaque année ; l’IEDF organise un concours de recrutement afin de former des Inspecteurs Divisionnaires en finances publiques.  Les lauréats de l’institut à l’issue de leur formation, sont affectés à leurs postes de travail en fonction des besoins exprimés par les services du Ministère des Finances.

Conditions d’accès au concours :

Le concours est destiné à deux (02) populations différentes (Algériens et Tunisiens) :

I /Candidats Algériens :

-     BAC+4 ou Licence LMD +1ère année de Master acquise

-     Profils :

  • sciences économiques, financières, commerciales et juridiques.
  • les ingénieurs en économétrie, planification, statistiques, informatique, recherche opérationnelle
  • titulaires de tout autre diplôme équivalent dans les mêmes filières reconnu par la fonction publique.

-     Admis sans examen de rattrapage et ayant une moyenne générale de 11,5/20 pendant le cursus universitaire ou une moyenne de 12/20 au cours des deux dernières années.

-     Âgés de moins de 28 ans au 31/12/2013.

Pour les fonctionnaires du Ministère des Finances

Peuvent se porter candidats Les fonctionnaires, titulaires de l’un des diplômes cités plus haut, qui présentent une autorisation préalable dûment validée, délivrée par l’administration compétente conformément à la réglementation édictée par la fonction publique en matière de formation et âgés de moins de 34 ans au 31/12/2013.

II /Candidats  Tunisiens :

-    BAC+4 ou Licence LMD +1ère année de Master acquise 

-    Profils :

  • sciences économiques, financières, commerciales et juridiques.
  • les ingénieurs en économétrie, planification, statistiques, informatique, recherche opérationnelle
  • titulaires de tout autre diplôme équivalent dans les mêmes filières reconnu par la fonction publique.

-    Âgés de moins de 28 ans au 31/12/2013.

Formalités à remplir 

I- les candidats Algériens :

  • Une demande manuscrite  
  • Une copie certifiée conforme à l’original du diplôme
  • Deux photos d’identité 
  • Un extrait d’acte de naissance 
  • Un mandat-lettre de 2000 DA au nom de l’IEDF, CCP – Alger  16946.47 clé 48
  • Les relevés des notes des quatre années d’études 
  • Un certificat de résidence

II- les candidats Tunisiens :

  • Une demande manuscrite  
  • Une copie de la carte d’identité nationale
  • Une copie certifiée conforme à l’original du diplôme  
  • Un extrait de l’acte de naissance
  • Quatre photos d’identité  
  • Un mandat  lettre de 30 DT au nom de l’IFID,  CCP – Tunis  1 740/38

Modalités du concours :

I-  Épreuves d’admissibilité (écrites)

Les candidats concernés (Algériens et Tunisiens) sont appelés pour passer le concours d’admissibilité :

Les algériens : à l’Ecole Nationale des Impôts – Koléa, Route de Bou-Ismail W. Tipaza

Les tunisiens : à l’IFID, Avenue Tahar Ben Ammar El Manar 2 – Tunis

Epreuve n°1 de 9 h 00 à 10 h 30   : Épreuve de culture générale.

Epreuve n°2 de 10 h 45 à 12 h 15 : Épreuve au choix : Techniques quantitatives (Statistiques, Mathématiques financières, Recherche Opérationnelle…) ou Finances publiques.

Epreuve n°3 de 13 h 15 à 14 h 45 : Épreuve au choix : Economie (Macro et Micro) ou Droit (administratif et commercial)

* Chacune des épreuves aura une durée de 1 h 30 minutes et permettra de vérifier la capacité du candidat à maîtriser les instruments et les concepts et à élaborer un raisonnement cohérent pour présenter des analyses en utilisant des outils adéquats.

* le choix de la langue (Français ou Arabe) est autorisé pour l’épreuve n°1 « culture générale ».

II-  Épreuve d’admission (orale) 

Exposé à partir d’un sujet portant sur des thèmes traitant des problèmes économiques, financiers ou sociaux destiné à permettre au jury d’évaluer les aptitudes nécessaires au suivi de la formation.

Les candidats admissibles seront convoqués à l’épreuve orale :

les algériens : à l’Ecole Nationale des Impôts – Koléa.

les tunisiens : à l’IFID – Tunis.        

مسابقة توظيف الدفعة 32  :ل04 سبتمبر 2013